L’enfant que j’étais… #TAG

Il y a quelques jours, PicouBulle lançait sur la toile « Les petites bulles de Picou » dont le premier TAG s’intitule L’enfant que j’étais… Depuis, elle envahit le web et gagne en pouvoir chaque jour!! Je m’avoue aujourd’hui vaincue et je te partage avec beaucoup de plaisir l’enfant que j’étais…

20171030_165657.jpg

#1. L’enfant que j’étais était une enfant…

Réservée et studieuse.

Étant bébé, il semblerait que j’étais plutôt facile et que j’ai fait mes nuits assez tôt! Je suis bien contente que Tess ait pris ces gènes 😉

Plus grande, j’avais beaucoup d’amis et j’aimais beaucoup passé du temps avec eux. Dès que nous avions une après-midi de libre, nous allions « toquer » chez les uns et les autres pour jouets dehors. Nous avions la chance d’habiter dans une lotissement tranquille d’un petit village et nous étions donc très libres. Nous allions tous à la même école et avons passé tout notre temps ensemble jusqu’au collège. Au delà de ce cercle et de ma famille, j’étais plutôt réservée et aller vers des inconnus était assez difficile. A l’école, j’étais très studieuse. Je me mettais beaucoup de pression pour avoir des bonnes notes au point de me rendre malade des veilles de contrôles.

Et puis quand j’ai eu 11 ans, toute ma vie a basculé avec le décès de ma maman. Je suis devenue dépressive et angoissée. Heureusement, mes amis et le reste de ma famille étaient toujours là. C’est grâce à eux que je suis sortie de ce cercle vicieux qui a fait de ma vie un enfer pendant presque 3 ans. J’ai ensuite repris goût à la vie que j’ai vécu à 200% dès mon entrée au lycée…

#2. L’enfant que j’étais avait pour jouet préféré…

Des cahiers et des crayons. J’adorais jouer à la maitresse avec une classe imaginaire ou tout simplement écrire et dessiner sur des cahiers. Comme Lftrouck, mon armoire me servait de tableau pour écrire à la craie…

Les playmobils. J’adorais les playmobils. J’ai eu mes premiers après une opération des amygdales. Mes parents m’avaient offert la chambre d’hôpital. Et puis ensuite, j’ai tout doucement constitué la maison que j’adorais installé. J’ai longtemps rêvé d’avoir la grande maison de maître mais c’était beaucoup trop cher à l’époque. Mon grand-père nous a donc fait la réplique exacte en bois. J’adorais… A mon grand regret, mon père s’en est séparé lors d’un déménagement alors que j’aurais vraiment souhaité que Tess joue également avec.

Jouer dehors. Avec mes amis dans notre lotissement. Nous jouions des heures ensemble à faire des cabanes dans le petit bois, à jouer aux fantômes… J’ai des souvenirs à l’école où nous faisions le tour de la cours de récréation en sautant et se donnant la main tout en criant « Qui veut jouer au papa et la maman? »… Rassurez moi, il n’y a pas que chez moi que ça se faisait?

Les Polly pockets, les Barbies, les poupées… Finalement, j’ai aimé beaucoup de jouets.

#3. L’enfant que j’étais se régalait de…

Beaucoup de sucrés. J’étais une bouche à bonbons mais j’ai aussi des souvenirs délicieux de crêpes et de pain perdu. Je crois que je n’en ai plus jamais mangé d’aussi bon qu’étant enfant.

Niveau salé, j’adorais manger les plats de ma grand-mère: son bouillon de langue, ses paupiettes de veau au vin blanc, son riz aux courgettes… Autant de saveurs qui me font retomber en enfance dès que j’y regoûte.

#4. L’enfant que j’étais s’est un jour fait gronder parce que…

Parmi mes jeux préférés, il y avait les poupées. Un jour j’ai décidé de jouer à la coiffeuse sur leur tête. Je leur ai coupé tous leurs cheveux. Et puis comme il n’y en avait plus, je me suis attaquée au mien… Ma mère était furieuse… On a couru chez le coiffeur immédiatement pour qu’il rattrape ça. Il a fait ce qu’il a pu mais j’en ai gardé des séquelles pendant plusieurs années. Heureusement, ce n’était que sur les côtés donc on a pu équilibrer la coiffure quand même 😉

20171030_164906.jpg

#5. L’enfant que j’étais rêvait de…

J’ai d’abord rêvé de devenir maîtresse. De temps en temps, j’y pense encore.

Quelques temps plus tard, j’ai seulement rêvé de retrouver une vie normale, d’être heureuse, sans crise d’angoisse quotidienne. Je n’espérais que trouver un super mari avec qui j’aurais des enfants et je serais heureuse. Aujourd’hui, c’est chose faite et chaque jour, je me répète à quel point j’ai de la chance et combien il faut que j’en profite.

#6. L’enfant que j’étais lisait…

J’ai commencé par les « Je lis déjà » que je recevais tous les mois dès le CP. Ma maman m’a toujours acheté beaucoup de livre. J’ai d’abord lu un peu de la bibliothèque rose avec Oui-Oui, Fantômette… Et puis ensuite, j’ai lu pendant de longues années les « Coeur Grenadine », les « Chair de poule », la collection « Danse »… Depuis la naissance de Tess, je lis beaucoup moins… J’espère un jour réussir à rouvrir un livre et le finir.

#7. L’enfant que j’étais trouverait mon moi de maintenant…

Heureuse et épanouie. Je crois qu’elle serait contente de voir où j’en suis arrivée, me voir sourire, loin de la dépression et des crises d’angoisse. Je crois aussi que je me dirais que ma maman serait fière de moi. Elle aimerait bien que je sois un peu plus fun et insouciante par moment mais je crois qu’elle comprend. Je suis certaine qu’elle voudrait jouer à la poupée avec Tess et venir passer quelques jours de vacances chez nous 😉

 

Merci Marie pour ce joli TAG qui nous fait revivre notre enfance. C’est vraiment un plaisir d’y participer et j’ai hâte de découvrir tes prochaines petites bulles. Et puis, n’hésitez pas à vous laisser tenter pour participer. Je pense notamment à Die Franzoesin, Miss Lune et Neuves-mois

Publicités

40 réflexions sur “L’enfant que j’étais… #TAG

  1. Pingback: Le temps d’un rêve | Madame Bobette

  2. Pingback: L’instit de ma vie | Madame Bobette

  3. Pingback: La lettre au Père Noël de Tess | Madame Bobette

  4. Pingback: Maman + Papa = TOI | Madame Bobette

    • Merci à toi! Qu’est-ce que j’aime les Playmobils 🙂 Je ne me souvenais plus du plâtre ^^ Je me souviens surtout du lit avec l’oreiller qui se lève et se baisse ainsi que le bandage pour la tête 😉

      Aimé par 1 personne

  5. Bonjour. Je découvre ton blog via charlotte, et je suis agréablement surprise.
    J’ai été très touchée par tes réponses qui montre vraiment ta sensibilité. Nous ne nous connaissons pas mais tu nous donnes l’impression d’être une belle personne.
    Juste un truc, je n’ai jamais eu de playmobil alors ma jalousie refait surface 🙂
    A bientôt

    Aimé par 1 personne

    • Bienvenue par ici 😊 Ton commentaire me touche beaucoup! Merci!! Je viens d’aller faire un tour sur ton blog, je trouve ton univers très doux et j’irai fouiller tout ça dès que je peux 😉 Et ne sois pas jalouse pour les playmobils, tu pourras toujours te rattraper avec tes enfants… personnellement, je compte poursuivre cet passion avec eux pour me faire plaisir 😘
      A très vite!

      J'aime

  6. Ben tu vois, ma petite bulle à moi était pratiquement prête quand j’ai lu ton joli TAG !
    Merci de nous avoir fait partager ces souvenirs si intimes sur la perte de ta maman : en te lisant, et à travers ce que je connais de toi par ton blog, j’ai bien l’impression qu’elle a de quoi être drôlement fière de toi ! ❤
    Et sinon je me reconnais bien dans tes jeux d’enfant ! Qu’il est chouette ce TAG 😊

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi d’avoir participé et pour ton gentil commentaire! Tu es adorable 😊
      Je me suis aussi bien reconnu dans tes jeux d’enfant bien que je ne sois pas très douée pour grimper aux arbres 😘

      J'aime

    • C’est drôle de se retrouver dans ces tags et de faire remonter plein de souvenirs! C’est vrai que pour tous ces côtés, c’était chouette l’enfance! 😘

      J'aime

  7. Tu es trop mignonne !!!
    J’ai été désolée de lire que tu avais perdu ta maman ! Cela me fait écho ayant failli perdre la mienne au même âge. J’en garde encore aujourd’hui pas mal de séquelles.
    Et sur une note plus joyeuse j’étais moi aussi une grande fan des coeur grenadine (il m’arrive de les relire quand je suis chez mes parents) !
    Faut que je m’attaque à ce tag moi aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton gentil commentaire! Je suis désolée de lire que tu as également failli perdre la tienne! C’est tellement dur à cet âge si particulier en plus… On ne s’y attendait pas du tout et je pense que le fait de ne pas pouvoir s’y préparer a été encore plus dur! J’espère que tu as réussi à mettre un peu ces événements de côté aujourd’hui!
      Oh oui, les coeur grenadine, c’était tellement agréable à lire, Je comprends que tu y replonges ton nez parfois 😉
      Hâte de te lire… (je suis en retard dans mes lectures donc si c’est déjà paru, tkt, je vais finir par arriver 🤣)

      Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton gentil commentaire 😊 J’ai hâte de lire ta participation mais en attendant profite bien du Nord! Il ne fait pas chaud mais c’est tellement joli! Tiens, je devrais faire un article dessus d’ailleurs 😉

      J'aime

  8. Quelle petite fille n’a pas coupé les cheveux de sa poupée ou barbie ? 😀 Je l’ai regretté après, mais c’était trop tard.
    Comme toi, j’avais la chambre d’hôpital playmobil.
    Tes années collège n’ont pas du être simple … je suis heureuse de lire que tu as réussi à surmonter tout cela.

    Aimé par 1 personne

    • Moi aussi j’ai bien regretté d’avoir coupé tous leurs cheveux 😉
      En effet, le collège a été un peu compliqué mais j’ai eu la chance d’être bien entourée là bas par mes amis mais aussi les profs donc ça m’a beaucoup aidé à devenir celle que je suis aujourd’hui 😘

      J'aime

  9. J’ai enfin le temps décrire un commentaire ! Saleté de gosse :-p
    Je suis triste d’apprendre que tu as perdu ta maman aussi jeune. On ne devrait pas avoir à vivre une telle situation à cet âge. Comme tu le dis si bien, tu t’es construit une très belle vie, avec un mari et une fille formidable.
    Je me souviens que les poupées barbies avaient également pris cher ! Coupage de cheveux (EVIDEMMENT) coloration aux feutres et maquillage qui stylo bic AAHah ! Les souvenirs reviennent au fur et à mesure, j’adore.
    Je suis ravie d’en savoir un peu plus sur toi. Des bisous et à très bientôt #coeuraveclesdoigts

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton gentil commentaire!! Tu en as fait voir à tes Barbies! Les miennes n’ont pas autant souffert 😂
      Moi aussi les souvenirs reviennent au fur et à mesure des lectures de ce TAG!
      Des bisous 😘

      J'aime

  10. Ça dû être très douloureux effectivement de perdre sa maman si jeune.. quel sacré défi tu as relève si tôt. Heureuse de lire ton épanouissement aujourd’hui.
    Et ciseaux + cheveux qui dépassent + petite fille font rarement un trio gagnant !! 😉
    Ma fille s’est fait sa coup cet été aussi !

    Aimé par 1 personne

    • Ça a été douloureux et je ne le souhaite à personne mais heureusement, il y a aussi eu pleins de beaux et doux moments!!
      Je crois aussi que les ciseaux ne font pas bon ménage avec les petites filles!! Je ferai attention à Tess 😂

      J'aime

  11. Défi relevé avec brio, merci de t’être replongée dans tes souvenirs d’enfance, avec la joie mais aussi pour toi la douleur qui allait avec. C’est très touchant de voir ta force, d’avoir su revenir à la joie et transcender ton abattement et ta peine pour devenir aussi épanouie…Ce message à lui seul a une grande valeur, et j’ai beaucoup aimé ta participation!

    Aimé par 2 personnes

    • Merci beaucoup pour ton adorable commentaire! Au début je ne voulais pas en parler pour ne pas « me faire plaindre » et puis finalement c’est une part trop importante de mon enfance pour ne pas l’évoquer… J’espère qu’il y a quand même un peu de joie et d’insouciance enfantine qui transparaît de mon récit 😘 Merci à toi pour ce beau TAG en tous cas!!

      Aimé par 1 personne

  12. J’ai vraiment beaucoup aimé ton billet.
    En effet, perdre sa maman à 11 ans ne doit vraiment pas être un chose facile. Je suis vraiment heureuse pour toi que tu ai retrouvé la goût de la vie.
    Quelle jolie bouille sur la première photo, on a envie de croquer ces petites joues 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup ☺
      Comme je disais à Cécilia, au début je ne voulais pas en parler mais c’était impossible car c’est vraiment une partie de mon enfance et les souvenirs les plus présents.
      J’avoue j’adore aussi cette photo avec mes joues toutes rouges 😅

      Aimé par 1 personne

  13. En lisant ton TAG, je me souviens que j’avais moi aussi, coupé les cheveux d’une poupée tout en ignorant qu’ils ne repousseraient pas (oups).
    Une autre fois, je m’étais attaquée à ma propre coupe de cheveux…. la veille de la photo de classe ! LOL Ma mère avait couru chez la coiffeuse le soir-même mais la pauvre n’a pas pu faire grand chose pour moi…
    Pour une petite fille ayant perdu sa maman à 11 ans, je trouve formidable que tu sois parvenue à être de nouveau heureuse. Bravo à toi !
    Bises
    Cécilia

    Aimé par 1 personne

    • Je crois que je ne savais pas non plus qu’ils n’allaient pas repousser car j’étais bien embêtée après qu’ils n’aient plus de cheveux 😂
      J’ai l’impression qu’on est beaucoup à être passée par l’épreuve des ciseaux 😉
      Merci beaucoup pour ton commentaire. Je ne voulais pas axer le tag sur le décès de ma maman mais finalement c’était impossible de ne pas en parler tellement c’est ancré dans mon enfance 😘

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s