L’instit de ma vie

Il y quelque temps, Maman Lempicka lançait un petit défi concernant LE ou LA prof de ta vie. Dès que j’ai lu son article, j’ai voulu y participer pour rendre hommage à cette personne qui a sûrement changé ma vie et celles de bien d’autres enfants. J’ai mis un peu de temps à me pencher sur le sujet mais me voilà aujourd’hui pour vous parler de l’instit de ma vie.


En quelle année de scolarité as-tu eu cette instit?

J’ai eu la chance d’avoir cette « maîtresse » durant 2 années scolaires: une fois en CE2 et une fois en CM2. Cela fait maintenant plus de 20 ans et pourtant, je me souviens encore de ces années entre parenthèses. Des années scolaires douces, pleines de découvertes, une nouvelle façon d’apprendre, beaucoup d’humain…

Mais finalement, cette instit est restée dans ma vie régulièrement encore quelques années après. Elle a été présente dans certains moments difficiles ou même heureux de ma vie. J’ai aussi eu la chance d’avoir la même école de la maternelle au collège. Nous allions donc régulièrement lui rendre visite le midi dans sa classe qui était aussi un peu la nôtre.

Quelle(s) matière(s) enseignait-elle?

Par son statut d’institutrice, elle nous enseignait un peu toutes les matières. Mais c’était quelqu’un de très investie et qui avait des matières ou des sujets de prédilection. Elle en faisait profiter toute l’école pour le grand bonheur des élèves, car oui, ce n’était ni les maths et le français qu’elle nous transmettait avec passion.

school-2761394_1920

Crédit photo: Pixabay

Il y avait d’abord la musique. C’est elle qui nous a appris la flûte, de jolies chansons accompagnées d’un air de guitare joué par ses soins. J’étais dans une école catholique. Elle nous a donc également appris beaucoup de chansons religieuses que nous reprenions lors des célébrations faites à l’église.

C’était aussi la meilleure enseignante de catéchisme. Elle était très forte pour nous raconter les paraboles, les passages de la bible et toutes les petites anecdotes qui peuvent plaire à un enfant.

Elle avait un don pour les arts plastiques. Notre classe était toujours la mieux décorée et nous avons vraiment pu faire jouer notre imagination. C’était toujours un plaisir. Ces filles venaient régulièrement nous aider dans nos travaux manuels.

Nous adorions les cours de sport avec elle. Et pourtant, crois moi, je ne suis absolument pas sportive. Mais elle savait nous le faire passer sous forme de jeux, toujours de manière très ludique et pédagogique. C’est également elle qui accompagnait toute l’école au cours de piscine, et ça, je peux te dire qu’on attendait tous notre tour impatiemment.

Et puis, j’ai connu mes premiers mandalas dès le CE2. A l’époque c’était loin d’être à la mode comme aujourd’hui. Mais nous en faisions régulièrement pour retrouver / garder le calme mais aussi assimiler nos leçons. Nous avons également fait beaucoup de relaxation avec elle et des professionnels. C’était vraiment très apaisant. Dans un autre registre, elle nous a transmis le goût du théâtre. Nous apprenions une à deux pièces de théâtre chaque année que nous jouions devant les autres classes. Une vrai partie de plaisir et de fous rires.

Pourquoi t’a-t-il marqué(e)?

Elle m’a bien sûr marqué par tous ses enseignements mais pas que… C’était une personne très humaine. Elle savait rassembler les gens et apaiser les conflits.

Des filles que je détestais sont devenues des amies très proches après notre passage dans sa classe. Et pourtant, il y en a eu du chemin à parcourir. Je ne compte pas le nombre de récréations que nous avons passé dans son bureau pour régler nos conflits enfantins. Elle était toujours d’une patience extrême et savait trouver les mots pour nous réconcilier. Personne ne l’aurait cru mais ces filles font toujours partie de ma vie aujourd’hui et ça, c’est sûrement grâce à elle.

Durant les vacances d’été suivant mon CM2, j’ai perdu ma maman. J’ai beaucoup pleuré sans que ça ne sorte vraiment. Et puis le jour de l’enterrement, elle était là alors que rien ne l’y obligeait. J’ai tout lâché et couru m’effondrer dans ses bras. (Les larmes me viennent encore aujourd’hui en pensant à ce moment…) J’ai senti beaucoup d’amour et de soutien m’envahir. J’ai pu laisser sortir toutes mes émotions et j’ai su qu’elle serait encore présente après même si j’allais au collège. Ca a été effectivement le cas et je ne la remercierai jamais assez pour ça.

Qu’en gardes-tu aujourd’hui dans ta vie d’adulte?

Beaucoup de jolis souvenirs d’enfance.

Un exemple à suivre.

L’envie et l’espoir que mes enfants tombent un jour sur un enseignant aussi investi qu’elle.

Mon faire-part de mariage a été conçu selon ses enseignements. J’ai repris la technique de l’embossage notamment que nous avions utilisé pour les cadeaux de fête des mères. J’ai beaucoup pensé à elle lors de cette période. J’ai d’ailleurs eu la surprise d’avoir un courrier de félicitations suite à mon mariage où elle me racontait sa vie et me présentait tout ses petits enfants. Honte à moi, pris dans le tourbillon du quotidien, je ne lui ai jamais répondu. Cela me fait d’ailleurs penser à un article de Mélimélanie sur SNT… Même si ça fait quelques années, je vais l’écrire ce courrier et lui présenter ma fille. Je vais arrêter de repousser à demain et prier pour qu’elle n’ait pas déménagé depuis.

Si tu devais lui adresser un mot, quel serait-il?

Pardon de ne pas vous avoir répondu suite à ce joli courrier qui m’a ému aux larmes en plus de me faire énormément plaisir…

Mais aussi…

Merci pour ce don de vous pendant toutes ces années d’enseignements. Je suis certaine que vous avez contribué à l’épanouissement de bon nombre d’enfants car nous sommes tous unanimes en repensant à vous aujourd’hui.

Et pour le reste, vous recevrez sûrement très vite une petite lettre qui vous dira tout 🙂


Et toi, tu as connu un enseignant qui t’a marqué? N’hésite pas à participer au défi de Maman Lempicka ou viens tout simplement me le raconter ici…

Publicités

22 réflexions sur “L’instit de ma vie

  1. Pingback: Bilan du défi #Le prof de ta vie

  2. Quelle chance d’avoir eu une si merveilleuse instit ! Ton article est très émouvant. Tu pourrais lui en envoyer une copie avec ta lettre 😉 J’ai aussi eu des institutrices et des professeurs qui ont marqué ma scolarité. Ils étaient vraiment top! Malheureusement je n’ai pas gardé contact avec eux mais j’y pense encore parfois. J’espère que ma fille rencontrera aussi sur son chemin ce genre d’enseignants.

    Aimé par 1 personne

    • Oh oui, je mesure ma chance encore aujourd’hui! Je ne sais pas si je lui mettrai une copie de ce texte mais en tous cas, je lui écrirai sûrement des choses identiques. J’espère aussi que mes enfants rencontreront des enseignants comme elle 🙂
      A très vite!

      J'aime

  3. Bon j’ai failli pleurer en lisant ton article. On ressent toute l’estime et l’admiration que tu as pour cette dame c’est très émouvant. Et c’est dans ce que tu nous raconte une magnifique personne avec une belle âme. Ça m’a beaucoup émue (ma maman est professeure des écoles je pense que ça joue dans mon émotion. Elle a, elle aussi, eu des élèves avec qui elle a gardé contact longtemps donc je projette…)
    J’espère que cette lettre arrivera à bon port!

    Aimé par 1 personne

    • Décidément, ce n’était vraiment pas mon but de vous faire pleurer 🙂 Si ta maman a gardé contact longtemps avec certains élèves, c’est sûrement qu’elle est aussi l’instit de la vie de quelqu’un et qu’elle est très investie.
      J’espère aussi pouvoir avoir un retour à cette lettre. Je sais que l’article que tu as écrit sur SNT devait être douloureux pour toi et j’espère qu’il servira à d’autres personnes que moi 🙂
      A très vite!

      J'aime

    • Mais je ne voulais pas vous brouiller la vue 😉 Bon j’avoue que moi aussi les larmes ont coulé en repensant à ces souvenirs! Je lui écris vite, promis!
      A très vite!

      J'aime

  4. C’est super d’avoir gardé un tel souvenir d’une instit ! surtout qu’en primaire, on est encore tout petits, pour avoir ce recul vis-à-vis des enseignants ! j’espère que tu trouveras le temps de lui écrire pour lui présenter ta fille ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je vais tout faire pour trouver ce temps!
      Je pense qu’elle était tellement exceptionnelle qu’on était tous conscients de notre chance de l’avoir. Après, ce n’était sûrement pas pour les mêmes raisons qu’aujourd’hui, c’est certain 😉
      A très vite!

      J'aime

    • Je vous tiens au courant promis! J’essaie de faire ça ce weekend entre 2 rayons de soleil 😉
      Merci à toi pour ce TAG qui m’a permis de me replonger dans mes souvenirs.
      A très vite!

      Aimé par 1 personne

    • Oh, je ne voulais pas te faire pleurer, désolée 🙂 C’est vrai qu’elle était exceptionnelle! Je vais vite reprendre contact avec elle, c’est certain.
      A très vite!

      J'aime

  5. J’adore ton article, c’est un beau témoignage envers ton institutrice d’école primaire. J’adore le passage dans lequel tu parles de la lettre qu’elle t’avais envoyé pour ton mariage. Je comprend pourquoi elle t’a marqué cette dame, elle semble vraiment top comme enseignante. Je vais essayé de relevé le défi prochainement ^^.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s