Le cap des 1 an d’essais bébé, encore…

Hier soir, je suis allée me coucher avec une boule au ventre. J’ai eu beau réfléchir, tout allait bien. D’où venait ce petit moment de blues? Et puis tout à coup, ça m’est apparu, comme une évidence… 12 mois que ce ventre reste désespérément vide! Un cap est franchi et mon moral en a pris un coup.

Il y a encore quelques semaines, je n’aurais pas pensé venir me « lamenter » ici. J’étais fière de dire que cette fois-ci, je vivais plutôt bien les essais. J’arrivais assez facilement à ne pas trop y penser, continuer à vivre normalement, à me projeter dans l’avenir en dehors de la maternité. Je me disais même qu’il fallait que je profite de cette période que je ne revivrai probablement jamais après puisque nous ne voulons que 2 enfants.

heart-700141_1920

Est-ce que j’y croyais vraiment ou j’essayais simplement de m’en persuader? Aucune idée! Tout ce que je sais, c’est que même si jusque là, c’était principalement mon mari qui en souffrait, aujourd’hui, je me prends la réalité en pleine face! J’espérais conjurer le mauvais sort mais il faut bien que je l’accepte: il nous faudra encore une fois plus d’un an pour concevoir notre bébé tant attendu.

Cela devient un sujet de discussion récurrent chez nous. Quand pourrons-nous offrir un petit frère ou une petite sœur à Tess? Avons-nous un problème? Sommes-nous juste nuls et lents en conception? C’est difficile de voir Monsieur Bob être persuadé que c’est de sa faute, d’entendre Tess qui nous demande régulièrement une petite sœur (oui, elle a des choix bien arrêtés…) et d’imaginer chaque jour un peu plus notre famille au complet.

Si je compare par rapport à nos essais pour Tess, je n’en viens pas encore à jalouser les femmes enceintes et les naissances autour de moi. Je suis même très heureuse pour ces personnes. Bizarrement, Monsieur Bob a un pincement au cœur à chacune de ces annonces. J’ai parfois l’impression que nous avons échangé nos rôles par rapport à la première fois.

Quelque chose qui je crois m’aide beaucoup cette fois-ci, c’est que je n’ai pas caché à mon entourage proche que nous essayons d’avoir notre deuxième enfant. Cela me permet ainsi d’extérioriser sûrement un peu plus facilement. Et surtout, cela nous évite la question récurrente que nous avions pour Tess « C’est pour quand le bébé deuxième? » Le fait de ne pas se sentir harcelé, c’est quand même mieux pour passer au dessus de la peine, du blues, des doutes, de la peur…

Et puis, il y a Tess. C’est ce petit bout de moins d’un mètre qui me donne beaucoup de force pour y croire mais aussi penser à autre chose. J’y crois car elle est là et c’est la plus belle preuve qu’il faut garder espoir et que ça vaut le coup. Elle aussi veut devenir grande sœur et on va se battre pour ça. J’oublie régulièrement notre attente l’espace de quelques instants car je dois rester présente pour elle, profiter de tout notre amour, des jolis moments que nous offre la vie, sans rien regretter.

J’ai récemment redoublé d’effort dans mes tests d’ovulation après les avoir un peu laissés de côté. J’ai même commencé ma courbe de température pour ce douzième cycle. Certes, j’ai bien l’impression de devenir obsessionnelle mais ça me servira peut-être lors de mon rendez-vous chez la gynécologue.

Nous avons attendu 15 mois pour avoir Tess. Selon son parcours, cela peut paraitre très long ou très court. Hier, cela me semblait raisonnable, aujourd’hui, je trouve ça interminable. J’espérais tellement que Dame Nature prenne sa revanche et nous offre ce petit + en moins d’un an. Cela ne sera a priori pas le cas mais j’ose toujours espérer que nous ne dépasserons pas notre attente pour Tess. Si cela devait être le cas, je ne veux pas imaginer la période difficile que nous traverserions.

sparkler-677774_1920

En attendant, il me reste quelques petits jours avant de clore le chapitre « Un bébé en 1 an ». Ensuite viendra le tant attendu rendez-vous chez ma gynécologue, 1 an après ma visite préconceptionnelle. Je sais que je mets beaucoup trop d’espoir dans ce rendez-vous et que je ressortirai sûrement déçue… Mais il faut continuer à y croire et être optimiste!

Toi aussi, tu as vécu des essais bien trop longs à ton goût? Tu as des conseils? Et si ce n’est pas le cas, n’hésite pas à juste croiser les doigts pour nous 😉

1 an essai bébé - franchir le cap

Publicités

53 réflexions sur “Le cap des 1 an d’essais bébé, encore…

  1. Pingback: J’aime ma gynéco… | Madame Bobette

  2. Les pleurs à chaque J1, les tests négatifs, je connais trop bien cette période… Le souvenir est frais 2 ans après et surtout qu’on est toujours dedans.
    Savoir de quoi nous souffrions a été une source d’apaisement (et d’une immense tristesse aussi) parce qu’on a fini par savoir ce qui n’allait pas.
    Pour masquer notre attente, on a fait une to-do list de nos envies. 1 ans plus tard, le résultat est en demi teinte mais on continu à travailler dessus.

    Aimé par 1 personne

    • Par rapport à ton histoire, je n’ai que peu de légitimité de me « plaindre ». Certes c’est long, je ne sais pas ce qu’il se passe et pourquoi mais j’ai la chance d’être maman malgré tout même si la difficulté a finalement le même goût quelque soit le passif! A très vite pour j’espère des bonnes nouvelles chez toi comme chez moi 😘

      J'aime

  3. Malgré le fait que Nous ayons 4 Pilous, Nous avons vu la moitié du temps le cap des « un an » se profiler et peu importe le numéro, c’est toujours aussi difficile à avaler ❤ ❤ ❤
    Tu as parfaitement raison de te "plaindre", ça fait du bien et c'est surtout nécessaire pour trouver le soutien d'avancer.
    Courage !!!

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour tes mots! Ça fait du bien de se sentir moins seule dans cette attente même si ce n’est pas en même temps!! J’y crois, je m’en plains de temps en temps, j’avoue mais pas trop j’espère ^^ A très vite!

      J'aime

  4. Malgré la difficulté de l’attente, c’est super que tu puisses en parler, ça permet de partager tes doutes et tes craintes dans ces moments d’espoir et de déception. J’espère de tout cœur que cela marchera prochainement. Plein de belles pensées positives pour toi.

    Aimé par 1 personne

  5. Pas facile comme situation mais j’imagine que c’est une situation pesante même si tu as ta petite princesse pour t’aider à ne pas trop y penser.Je croise les doigts pour toi que le petit « plus » s’affiche très prochainement. Je te souhaite que ton rendez-vous avec ta gynécologue prochainement puisse te donner un petit coup de pouce pour un bébé 2. Je t’envoie pleins de bonnes ondes positives.

    Aimé par 1 personne

  6. J’ai eu la chance de ne pas connaître cette situation, mais c’est tellement normal, que ça commence à t’atteindre… Quand l’envie et là et que le physique ne suit pas, alors que tu essayes d’interpréter le moindre signe, c’est très dur. Mais je suis sûre effectivement qu’avoir un peu moins de pression de l’extérieur vous aide déjà à vivre mieux cette situation, en espérant très fort pour vous qu’elle ne s’éternise pas…

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour tes mots! Je suis aussi persuadée que le fait de pouvoir en parler librement autour de moi m’aide à patienter plus sereinement! Mais j’espère vous annoncer bientôt une bonne nouvelle 😉 À très vite!

      J'aime

  7. Je ne sais pas quoi te dire, hormis que je suis de tout coeur avec vous, que je n’ose imaginer votre impatience et que je t’admire énormément pour le recul et la sérénité que tu montres face à cette épreuve.
    J’espère que ton rendez-vous chez la gynéco pourra vous donner une perspective positive…. et surtout, j’espère que cette petite soeur qui se fait tant attendre viendra bien vite se loger dans ton ventre ❤

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour tes mots! Je ne suis pas sûre d’être un si grand exemple de recul et sérénité mais j’essaie! D’ici une bonne semaine je serai fixée sur ce rdv chez le gynéco, et j’espère qu’il en sortira du positif!
      A très vite 🙂

      J'aime

  8. C’est difficile de commenter ton article, j’aimerais juste te prendre dans mes bras pour essayer d’atténuer un peu ta peine… Je vous souhaite évidemment que cette attente prenne fin le plus vite possible. Et je trouve ça super que tu aies réussi à briser le tabou avec ton entourage, surtout si ça te fait du bien.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup! Tes mots font déjà beaucoup! Et effectivement le fait d’avoir brisé le tabou avec mon entourage m’aide vraiment cette fois je pense!
      A très vite pour une bonne nouvelle j’espère 🙂

      J'aime

  9. Je ne peux que comprendre ce que tu ressens. J’ai vécu la PMA et l’attente est si longue. Vraiment n’hésites pas à consulter un médecin un peu pointu dans le domaine. S’il y’a rien tant mieux on se sent rassurée et sinon on se sent prise en charge.

    Aimé par 1 personne

    • J’ai changé de gynéco en la choisissant spécialisée dans l’infertilité donc je lui fais vraiment confiance 🙂 J’espère quand même que je n’aurais pas besoin de ses compétences! Ça n’a pas du être facile ton expérience de la PMA! Heureusement tu en ressors avec de beaux enfants même si tu aimerais en avoir un de plus!
      A très vite!

      J'aime

  10. Je comprends ton impatience, ta tristesse, ta peur. Moi je trouve ça long un an, ça en fait des cycles de déception. Bien sur que c’est long quand on est dedans, quand ça sera derrière, ça sera une autre histoire. Mais peut-être aussi tu t’impatientes comme à la fin du voyage, puisque tu parles de quinze mois pour Tess, comme l’interminable dernière demi heure de route quand on vient d’en enchainer 8. En tout cas, c’est ce que je te souhaite 🙂

    Aimé par 1 personne

    • C’est fort possible ce que tu décris là mais j’essaie de ne pas trop me focaliser sur les 15 mois car ça pourrait être dur à vivre s’il n’y a toujours rien… Mais on va y croire et croiser les doigts!
      Merci à toi et à très vite!

      J'aime

  11. Notre petite merveille a mis un an à s’installer. Un an, c’est long et c’est court. Ce que j’ai trouvé particulièrement dur, c’est que dans mon entourage, aucun couple n’a connu cette attente. Je sais pourtant que les statistiques parlent d’un couple sur six, mais clairement, ils ne sont pas parmi mes amis. Je me sentais vraiment à part.
    En revanche, contrairement à toi, je n’avais pas attendu pour aller voir mon gynécologue : mais la cause de mon infertilité (car dans mon cas, le terme est approprié) était assez « visible » : je n’avais pas de règles depuis l’arrêt de la pilule (et cela va sans dire, je n’étais pas enceinte non plus). Même si c’était également angoissant, car nous savions qu’il y avait un « problème », ça m’a rassurée d’avoir cerné ce problème et surtout d’avoir un plan d’attaque. J’espère que ta visite chez ton gynécologue t’apportera des réponses et te permettra de mieux vivre cette attente si difficile.
    En revanche, même si c’est sans doute impossible, j’essaierai de ne pas me fixer de « cap » en termes de « temps d’essais » : ça rajoute finalement une pression supplémentaire, alors qu’il n’y a pas d’explication très rationnelle sur le pourquoi un bébé s’installera à tel moment plutôt que tel autre…
    Douces pensées et courage à vous deux.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton témoignage! Pour ma première on a mis 15 mois. C’était très long et après coup on relativise énormément ce temps d’attente. Je n’ai pas de cause visible d’infertilité. Mes cycles sont très réguliers, de bonnes durées, mes courbes de températures pas trop mal donc on me renvoie à mon attente… J’espère juste qu’elle ne me dira pas d’attendre 18 mois sans avancer!
      J’essaie de ne pas réfléchir en terme de timing mais ce n’est pas si évident…
      Encore merci à toi et à très vite!

      J'aime

  12. Je ne peux que comprendre ton ressenti ayant eu ma deuxième au bout de 16 longs mois alors je nous avions mis 4 mois pour mon premier. Toutes les phases que tu as connu nous les avons ressenti et on ne comprenait pas pourquoi ça ne marchait pas… Bizarrement C’est arrivé à un moment où j’allais mieux dans mon esprit… Je te souhaite bon courage dans ce parcours compliqué. Si tu veux en parler n’hésite pas

    Aimé par 1 personne

    • Pour Tess c’est arrivé au bout de 15 mois, un moi pendant lequel je n’y avais pas pensé, bien trop occupée dans les travaux… Mais des mois comme ceux là, il y en a eu beaucoup cette année, alors je n’y crois plus trop à ce côté psychologique des choses… Affaire à suivre, on en reparlera quand il y aura un +
      A très vite 🙂

      J'aime

  13. Coucou, je ne peux que comprendre ta tristesse et ton angoisse. Je suis en essai bébé 1 depuis 18 mois maintenant, et nous pensons que notre prochain rendez-vous avec la gynéco sera pour une insémination, du moins nous l’espérons car nous commençons à trouver le temps long. Bon courage à vous. Bisous

    Aimé par 2 personnes

    • Oh oui, j’imagine à quel point cela doit être long 18 mois. J’espère que vous aurez vite les bonnes nouvelles que vous attendez! Bon courage et à très vite!

      J'aime

  14. Ce fameux cap des 12 mois m’avait mis une sacrée claque pour La Bête. Alors je ne te parle même pas de celui des 24 où clairement, j’avais renoncé à l’idée d’y arriver naturellement. Et, 2 mois plus tard, le bon +, enfin la bonne grossesse. Ces caps sont toujours des pilules un peu dures à avaler mais, comme moi, tu relativises parce que tu mesures ta chance d’être déjà maman. Mais j’imagine que le fait que Tess réclame aussi une sœur ne doit pas aider… C’est « marrant » car je percutais ce matin qu’on était sans contraception depuis 21 mois et qu’à part deux fausses couches, il ne s’était pas passé grand chose . Mais, pour le moment, je suis encore dans la team « je le vis bien ». Courage!

    Aimé par 2 personnes

    • Oh oui, il ya des caps qui sont difficiles à passer même si on vit globalement bien les choses. Je n’ose imaginer comment je réagirais au bout de 24 mois! Déjà 15 mois m’avaient semblé bien difficile! J’espère que la vie nous apportera des bonnes nouvelles!
      A très vite 🙂

      J'aime

  15. Je n’ose pas imaginer tout ce que vous pouvez ressentir. Je croise fort les doigts pour vous et vous envoie toutes les ondes positives pour que ce bébé arrive très vite au sein de votre jolie famille. Je l’espère de tout cœur, vous le méritez. La vie est tellement injuste parfois, mais reste positive.
    Je t’embrasse.
    Marine.

    Aimé par 2 personnes

    • Merci beaucoup à toi! Je reste positive, il y a sûrement une bonne raison à notre attente 🙂 Mais ça serait bien qu’elle s’écourte vite…
      A très vite!

      J'aime

  16. J’aimerai tellement que toutes celles qui veulent un bébé tombent enceinte rapidement ! Cette attente et ce dès l’instant où on décide de donner la vie est terrible je trouve, un an j’ose imaginer ta déception …

    Je t’envoie mes pensées les plus positives et que votre attente soit vite récompensée ❤️

    Aimé par 2 personnes

    • C’est l’attente sans date de fin qui est difficile, surtout lorsque cela dure. Merci à toi! J’espère bientôt vous annoncer une bonne nouvelle.
      A très vite 🙂

      J'aime

  17. Mes enfants sont grands maintenant et cette attente est loin derrière moi consignée dans un journal. J’appelais l’arrivée des règles le jour R: Rrrrr-Rouge-Raté-Râler-Recommencer…
    Je vous souhaite un petit œuf à couver le plus vite possible et beaucoup de bonheur à vous 4. En attendant je m’abonne car je veux partager votre joie le jour où….

    Aimé par 2 personnes

    • Merci à toi! J’espère aussi que ce rendez-vous nous apportera quelques réponses! En attendant, j’anticipe en faisant quelques courbes de températures… Affaire à suivre, je vous tiens au courant 😉 A très vite!

      Aimé par 1 personne

  18. Dur dur d’etre dans l’attente. As tu tenté des choses côté alimentation, compléments, acupuncture ? Maman naturelle propose qqs pistes. Aviez vous su pourquoi ça a pris un peu de temps pour Tess? Es-tu sûre des ovulations ? Bon courage, l’attente est difficile…!

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi! J’ai pris quelques compléments alimentaires et entrepris un petit régime mais ça n’a pas eu l’effet escompté… Je ne connais pas le site de Maman naturelle, je vais aller y faire un tour. Nous avons mis 15 mois pour avoir Tess de façon naturelle. J’ai la chance d’avoir des cycles réguliers (entre 29 et 32 jours environ) et avec des tests d’ovulation qui concordent à chaque fois donc je pense réussir à plutôt bien cibler l’ovulation (qui est en plus douloureuse chez moi). Du coup affaire à suivre… On y croit mais j’aimerais bien que ça aille vite et je ne dirais pas non à un coup de pouce 😉
      A très vite!

      Aimé par 1 personne

  19. J en suis à 18mois d essais. Je n ai jamais eu d enfant, ni même de début de grossesse. C est interminable, jamais je n aurais imaginé que ce soit si long, la première année à été difficile. Maintenant nous sommes dans les examens médicaux, ça avance, nous n avons pas le pronostic mais il y a de l espoir, ça prendra juste du temps (trop bien sur)

    Aimé par 1 personne

    • Je me doute que cette attente doit être difficile à vivre. Les 15 mois pour Tess ont été très durs à vivre. Je suis contente de lire que les professionnels médicaux vous ont pris en charge car c’est parfois très long de réussir à se faire entendre! Bon courage et je vous souhaite un beau bébé à la clé le plus rapidement possible!
      A très vite 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s