Entre 2 rives

Attendre… Voici ce qu’il nous reste à faire depuis que nous avons récupéré les résultats tant attendus et redoutés du spermogramme. Nous sommes au milieu d’un lac froid en train de nous demander quelle rive nous accueillera plus ou moins chaleureusement.

child-1440526_1920

Monsieur Bob a reçu ce fameux mail alors que nous étions au travail tous les 2. En plein repas, mon téléphone a sonné, un SMS de mon amoureux: « Tess est un miracle, on en parle ce soir… » Vous aurez bien compris que je n’ai pas pu attendre la soirée et je lui ai demandé de me transférer les résultats. J’étais en réunion une grande partie de la journée mais ça ne m’a pas empêché d’apprendre par cœur les résultats et bien entendu de les google-iser.

A la première lecture, je tirais une conclusion bien moins alarmiste que mon cher mari. Certes, le spermogramme n’est pas ce qu’on peut appeler « bon » ou « normal » mais cela ne me semblait pas être catastrophique au point de renoncer à notre deuxième enfant. Google n’étant pas forcément le meilleur ami d’un patient, j’ai d’abord fait une recherche scientifique sur les résultats. Je comprends maintenant plein de choses techniques sur le sperme mais je suis incapable de tirer une quelconque conclusion. Je me suis donc résolue à parcourir les sites de vulgarisation de diagnostics médicaux bien connus… J’ai vite arrêté, non pas que ça faisait peur (juste un peu), mais cela ne permettait surtout pas une lecture globale des résultats.

La soirée est enfin arrivée. J’ai retrouvé un mari avec le visage fermé et mutique. J’ai eu du mal à trouver les mots pour qu’il accepte d’en parler. Je me suis vite rendue compte qu’il avait perdu toute objectivité et n’avait pas du tout la même lecture que moi des résultats. J’ai essayé de comprendre, j’ai voulu lui faire part de mon analyse à moi mais il n’a pas écouté. Là où moi je voyais un début de diagnostic et peut-être une solution qui allait avec, il ne voyait que son incapacité à concevoir. Là où j’avais espoir pour un nouvel enfant, il refusait de faire appel à un donneur. Bref, nous étions sur 2 planètes différentes, incapables de se rejoindre, aveuglés par cette nouvelle. Il s’est énervé et j’ai aperçu l’espace de quelques secondes la nécessité d’avoir un couple solide pour envisager la PMA. En s’énervant, il m’a lâché quelques mots et j’ai compris qu’il avait lu ce qu’il voulait lire. Un petit chiffre si ridicule qui le rendait malade (parmi d’autres) était en fait au dessus de la norme et ça, il ne l’avait pas identifié. Je crois que c’est la seule chose que je lui ai dite qui l’a un peu apaisé, le reste du temps, j’ai été nulle, incapable de trouver les mots alors j’ai juste essayé de rester forte pour 2, de rester positive.

pair-3798371_1920

On ne revoit la gynéco que dans 3 semaines pour analyser les résultats, réaliser une écho et parler de la suite. Impossible d’attendre jusque là pour avoir ne serait-ce qu’une petite idée de ce qu’elle risque de nous dire. Heureusement, une personne de notre entourage a pu nous éclairer. Les résultats sont en dessous de la normale mais a priori pas catastrophiques. Le fait d’avoir un premier enfant est un facteur favorable pour la suite. On devra sûrement passer par les inséminations artificielles mais elle se dit rassurée pour nous. J’espère qu’elle a raison et qu’on pourra être rassuré également après l’analyse officielle.

L’avenir nous dira sur quelle rive nous accosterons prochainement et quelle aventure nous y attend. J’espère juste que comme tous les livres d’enfant, elle finira vite et bien.

bilan de fertilité - en attendant les conclusions

Publicités

55 réflexions sur “Entre 2 rives

  1. Pingback: Tu as 3 ans | Madame Bobette

  2. Aïe, j’imagine que ton homme a dû être blessé dans sa virilité. Mais après tout, ne le serait-on pas aussi dans notre féminité si c’était nos chiffres qui déconnait. Un peu comme si notre capacité à procréer légitimait notre genre, des super mâles et des super femelles!
    Mais c’est vrai que de l’autre côté, on a surtout envie d’avancer et non de s’apitoyer. Bon, il faut digérer et repasser à table en même temps.
    J’espère que tout ça vous permettra d’avoir toutes les clés en mains pour booster vos probabilités.Pleins de bonnes ondes!

    Aimé par 1 personne

    • Je pense que tu as sûrement raison. Heureusement, aujourd’hui, la nouvelle est à peu près digérée. On attend le verdict et on y crois 🙂
      Merci pour tes bonnes ondes et à très vite!

      J'aime

    • Merci ma belle! C’est sûr que ce n’est pas simple d’être mis en face de tout ça. Heureusement, comme c’est pour bébé 2, je pense qu’on le vit avec un peu plus de recul mais ça n’enlève rien à la difficulté de la situation.
      A très vite 🙂

      J'aime

  3. Je me souviens, mon homme était contre l’idée de passer un spermogramme. Ma gynéco avait juste fait un test de hühner et le résultat n’était pas bon du tout. Cette nouvelle avait ébranlé notre couple. Puis nous étions partis en vacances, avions tous oublié : les piqûres, les échographies, la prise de température … En octobre je découvrais que j’étais enceinte de 6 semaines. Après, nous avons eu 2 autres enfants sans nous prendre la tête. Je vous souhaite que tout se règle tout seul.

    Aimé par 1 personne

    • Je me souviens que tu m’en avais parlé et ce genre d’histoire fait toujours du bien à entendre. Je continue à y croire et suis certaine que ça peut également arriver naturellement. J’espère juste que la gynéco ne me démontera pas mes espoirs vendredi 😉
      A très vite!

      J'aime

  4. Bonjour Madame Bobette,
    Cela fait très longtemps que je n’étais pas venue par ici. J’ai qques peu déserté la blogosphère mais je suis de retour sur mes blogs préférés.
    Je suis si triste de lire ton article… je t’avais quitté sur une note plutôt positive où vous paraissiez motivés et sereins. J’espère de tout coeur que ce rdv avec la gynéco pourra vous apporter des réponses et un début de solution (peut être le seul avantage à avoir trouvé une anomalité).
    Je ne pense pas que tu ais été nulle mais c’est très difficile de trouver les bon mots…d’autant plus que les hommes se sentent vite touchés dans leur virilité

    Aimé par 1 personne

    • Oh, je suis contente d’avoir de tes nouvelles!! Tu penses recommencer à écrire?
      Nous voyons le gynéco en fin de semaine, nous serons donc assez vite fixés ou du moins nous aurons quelques pistes à explorer.
      Merci à toi en tous cas et heureusement, aujourd’hui, la nouvelle est à peu près digérée.
      A très vite 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Je croise donc les doigts pour que ce rdv soit aussi positif que possible !!
        Oui plusieurs articles sont en cours d’écriture. C’est devenu un besoin maintenant que je suis sortie de ma bulle
        A bientôt !

        Aimé par 1 personne

    • Merci à toi! Oh oui, Google n’est pas notre meilleur ami, heureusement que je sais quand même faire à peu près le tri.
      Bon courage à vous aussi pour la suite et à très vite pour j’espère, de bonnes nouvelles 🙂

      J'aime

  5. Je souhaite de tout coeur que vous puissiez trouver une solution la plus simple possible. Comme la nature a déjà fait son job une première fois, il ne faut pas désespérer, non? Est-ce que la gynéco t’avait parlé de la vitamine C pour ton mari? Pinces d’Or, qui était un grand fumeur, en a pris à, car les hommes qui fument bcp ou qui sont stressés ont tendance à avoir des spermatozoïdes plus fainéants. Eh bien ça marché les deux fois, le mois où il a commencé à en prendre. Vous pouvez toujours essayer, ça coûte rien 😉

    Aimé par 1 personne

    • Bien entendu qu’il ne faut pas désespérer. Je crois d’ailleurs toujours à un bébé couette malgré ces résultats pas au top! Nous n’avons pas encore vu la gynéco donc pas encore de conseil mais je note pour la vitamine C également, merci 🙂 Mon homme a arrêté la clope mais le stress c’est son quotidien ces derniers temps, donc ça ne peut pas faire de mal (surtout qu’à l’heure où je t’écris, il est au fond du lit ^^)
      A très vite!

      J'aime

  6. Les préjugés sexistes font qu’un spermogramme moyen touche à la virilité d’un homme, et ça, ça pique. On est d’accord que la valeur d’un homme n’a rien à voir avec son spermo, mais nos hommes le vivent vraiment mal.
    La « bonne nouvelle » c’est qu’il existe de très bonnes techniques en PMA pour palier aux problèmes légers de sperme. L’insémination artificielle permet de trier les meilleurs, et la FIV ICSI/IMSI fait tout le boulot pour eux.

    Je croise sincèrement les doigts pour vous en ce début de parcours.

    Aimé par 1 personne

    • A priori, ça ne serait pas une question de virilité mais de projet un peu remis en question avec sûrement un sentiment de culpabilité mais bon, je ne suis pas dans sa tête et j’imagine que malgré tout, ça fait mal à cet endroit…
      Effectivement, je crois en la médecine mais aussi toujours en un bébé couette 😉 On en saura un peu plus en fin de semaine!
      Merci à toi et à très vite 🙂

      J'aime

  7. Tout n’est pas perdu, le coup est toujours dur à encaisser pour les hommes car c’est directement leur virilité qui est remise en cause et donc leur place dans la société.
    Il y a un second spermogramme a passer avant tout sans oublier de faire le plein de Zinc 😉

    Aimé par 1 personne

    • On va faire le plein de tout je crois ^^ Mais effectivement, il y aura un second spermogramme dans tous les cas mais je crois qu’il n’est pas prêt d’arriver car il enchaine maladies, températures et antibiotiques depuis quelques semaines… Mais j’y crois toujours, même si ça a été dur à encaisser, surtout pour lui, nous avons eu Tess, pourquoi pas un deuxième?
      Je croise les doigts pour vous en ce mois si particulier 🙂
      A très vite!

      Aimé par 1 personne

  8. Mes pensées les plus positives dans cette attente interminable pour vous. Chacun vit différemment ses résultats et c’est bien d’accueillir chaque point de vue et de le vivre aussi …

    Je vous souhaite le + très vite je pense que c’est la seule chose qui apaisera ses moments de doutes et d’incertitudes pour tous les 2 !

    Courage !

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi! Tu as tout à fait raison, je pense que pour le moment, seul un + pourra véritablement nous apaiser. Le plus dur dans cette attente, c’est l’incertitude… Mais j’y crois et je reste optimiste.
      A très vite 🙂

      J'aime

  9. Je reconnais bien la réaction ! cela est la réaction typique d’un homme blessé au plus profond de sa virilité. Triple dose de patience et de bienveillance et ça ira mieux le temps aidant.
    Il ne faut vraiment pas vous inquiéter, à moins qu’il ait son compte à zéro (ce qui n’est pas le cas si j’ai bien suivi), il y a d’autres solutions bien avant le don de sperme ! La PMA est très efficace pour régler les problèmes liés à l’infertilité masculine que ce soit par insémination ou FIV. Ma gyneco disait que c’est des cas « facile ». Au fond il y a besoin que d’un seul bon spermatozoïde pour faire un embryon et ils ont les moyens de faire le tri 😉
    Bon courage pour la suite et si tu veux en parler, n’hésites pas ❤

    Aimé par 1 personne

    • A priori, il dit que ça n’a rien à voir avec la virilité. S’il n’était pas question d’enfant derrière, il s’en ficherait complètement. J’ai du mal à y croire à 100% mais je lui laisse le doute 🙂 Je sais que la PMA peut faire des miracles et qu’on est très loin de passer par un don. J’ai vraiment confiance et mon amie nous a dit que nous étions « un bon dossier » également. Affaire à suivre d’ici quelques semaines!
      A très vite et merci à toi 🙂

      J'aime

  10. Coucou je me retrouve tellement dans ton article ! Quand mon compagnon a découvert que son spermogramme n’était pas normal, il a aussi eu une période de doutes énorme, allant même jusqu’à me dire de le quitter s’il ne pouvait pas me donner d’enfant un jour, c’était très dur à entendre.
    Mais mon gynécologue nous a vite rassuré et nous a proposé des inséminations artificielles avec son sperme ( prélevé et trié pour que les zozos restants soient le plus performants possible ). Votre rendez-vous apportera sans doute toutes les réponses à vos questions, courage

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton retour! Heureusement mon mari n’en ai pas à me demander de le quitter mais c’est sûrement car nous avons la chance d’avoir déjà Tess. Je pense et j’espère que ma gynéco trouvera les mots pour l’apaiser, nous rassurer et nous guider vers ce second enfant.
      A très vite 🙂

      J'aime

  11. Je comprends la réaction de ton mari. Se dire que « c’est sa faute » si… Ce n’est jamais facile. Même si ce n’est pas vrai, même si tout est plus complexe que ça bien sûr, j’ai l’impression qu’il a du le vivre comme cela.
    Peut être que ce fut une chance concevoir Tess sans PMA. Peut être que ça peut recommencer. Peut être pas. Mais en attendant, prenez soin de vous 2. Vous êtes le cœur de la famille, résultats bons ou moyens.
    ❤️

    Aimé par 1 personne

    • Je pense que tu as tout bon. En tous cas, c’est comme ça que je le ressens aujourd’hui et j’ose croire en notre bonne étoile, que ce soit naturellement ou via la PMA. En attendant, on profite de nous et encore plus du bonheur d’être une famille 🙂
      A très vite!

      J'aime

    • Ca va déjà un peu mieux même s’il n’est pas très optimiste et me rajoute des « si » partout. Je pense et j’espère que la gynéco sera trouver les mots pour le rassurer et nous guider pour la suite. A très vite 🙂

      Aimé par 1 personne

  12. Avec un spermogramme pas excellent mais pas catastrophique non plus, sans doute qu’un petit coup de pouce à la nature sera suffisant ? Je pense à vous, c’est une situation douloureuse et je crois que les hommes sont moins costauds que les femmes face à des diagnostics sur leur fertilité. Je croise les doigts pour que ça marche : working mutti, une mummy, jamais deux sans trois… ❤

    Aimé par 1 personne

    • C’est ce que j’espère et c’est ce que notre amie nous annonce. Je ne sais pas si les hommes sont moins costaud mais c’est vrai que j’ai l’impression qu’un spermogramme fait souvent bien des dégâts chez eux… Peut-être qu’en tant que femme nous avons plus l’habitude de ce genre d’examen intime? Je croise aussi les doigts pour que tu aies raison 🙂
      A très vite!

      Aimé par 1 personne

  13. Sache qu’un examen douteux doit toujours être suivi d’un deuxième, car les conditions peuvent varier et il faut dégager les impondérables. Autour 2 moi, 2 spermos très moyens: 3 enfants pour le premier papa, 2 pour le second. J’ai bon espoir pour vous 2. Courage ❤️

    Aimé par 1 personne

    • Oui, je sais qu’il y en aura forcément un autre et sûrement un peu plus poussé. Mais il va falloir attendre avril je pense car il a pris des antibiotiques récemment… Grrr Merci en tous cas pour ces retours très positifs! Je continue à y croire et me sers toujours de tes tests d’ovulation 😉
      A très vite!

      Aimé par 1 personne

  14. J’espère que le diagnostic officiel sera lui aussi rassurant. Ça ne doit pas être facile de digérer une telle nouvelle, comme tu le dis, il faut rester forts et soudés mais c’est tellement plus facile à dire qu’à faire quand on est dans le flou. Je vous souhaite de tout coeur qu’un joli bébé trouve le chemin de ton bidou en 2019. 😘😘😘

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup ma belle! Je continue à y croire, j’espère que ça va durer. Je fais confiance à ma gynéco pour trouver les mots quelque soit le diagnostic. A très vite 🙂

      J'aime

  15. Ah le mauvais spermogramme, sale souvenir ici. Pourtant Chéri l’avait pris avec diplomatie, on s’y attendait, je l’y avais préparé. Un critère était alarmant, on était effondrés mais ne renoncions pas. Résultat, deux bébés naturels! Si tu veux en parler, je suis là. Courage, après le choc, les choses devraient s’apaiser.

    Aimé par 1 personne

    • On s’y attendais aussi. Mais justement, je pense qu’il s’y attendais tellement qu’il a de lui-même aggravé la lecture des résultats. Le nombre est abaissé et la survie un peu en dessous de la normale mais sincèrement je pense que c’est « récupérable ». J’y crois et j’espère qu’il finira par y croire aussi. Merci à toi et à très vite!

      J'aime

      • Déjà il faut savoir que d’une période à l’autre, un spermo peut être différent au niveau des résultats. Mais c’est compréhensible que ton homme le vive mal, c’est toujours difficile d’être attaqué dans sa capacité à procréer, surtout chez ces messieurs! D’après ce que tu me dis, ça ne rend pas impossible un second bébé couette, ou de simples IAC pourraient suffire. Sinon, il peut tenter le Betaselen, c’est un ensemble de vitamines souvent prescrit en PMA pour améliorer les spermogrammes justement. Après 23 mois d’essais infructueux, Chéri en avait pris et boum, 3 mois après, La Bête s’accrochait! Tu vois ici, ce n’est pas le même problème mais il semblait compromettre toutes nos chances aussi: 98% de zozos atypiques. Soit-disant, les atypiques ne fécondent pas (certains gynécos reconnaissent qu’ils peuvent féconder et mènent alors invariablement à des fausses couches…Tu m’en diras tant). Quand Chéri a reçu ses résultats, il a cherché aussi et a trouvé qu’il nous faudrait entre dix et vingt ans pour concevoir naturellement. Il n’a rien dit mais je le sentais éprouvé. Résultat, deux bébés couette en 2 ans et demi! Pourtant, clairement, avec 98% d’atypiques, c’était quasi impossible! Courage, prenez le temps et trouvez à deux la solution qui vous conviendra le mieux.

        Aimé par 2 personnes

      • Merci ma belle pour tes mots. Ca me fait vraiment du bien ce genre de témoignage. Mon mari a l’air d’avoir plutôt digéré la nouvelle. Je sais que le spermo peut évoluer d’une période à l’autre et qu’il devrai en refaire un un peu plus tard pour comparer tout ça… Je retiens le nom des vitamines et lui en parlerai. J’espère que la gynéco saura le/nous conseiller également. On la revoit vendredi. Je n’ai pas perdu espoir pour un bébé couette et effectivement, d’après une copine qui bosse dans le domaine, on se dirigerait vers les IAC. Affaire à suivre d’ici la fin de semaine.
        A très vite 🙂

        J'aime

  16. Mon mari à eu la même réaction que le tien avec le test de migration survie. Il a mis du temps à accepter la situation. Maintenant ça va mieux, de toute façon on n a pas trop le choix non plus. 3 semaines lui permettront de digérer la nouvelle.

    Aimé par 1 personne

    • J’espère que le test de migration survie ne sera pas trop mauvais car comme c’était son premier, il ne l’a pas encore fait. J’ai l’impression qu’aujourd’hui ça va un peu mieux mais tant qu’il n’aura pas vu de test de grossesse positif, je pense qu’il ne sera pas apaisé.
      A très vite!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s