La découverte de ma grossesse

Comme je te l’ai annoncé dans mon premier article, je vais sûrement faire plusieurs flashbacks notamment au début de ce blog car il y a des sujets qui me tiennent à cœur et que j’aimerais partager avec toi. Du coup, le rythme sera peut-être un peu plus soutenu au début en terme de publication pour ensuite trouver un rythme de croisière d’environ une par semaine.

Il y a un peu plus de 2 ans, j’écrivais un article pour DMT alors que je passais le cap des 1 an d’essais. J’étais alors au milieu d’un cycle qui j’espérais nous ferait parents pour 2015. Malheureusement, le + tant attendu n’est pas arrivé. Un autre cycle a commencé et s’est terminé de la même manière que tous les autres…

Et si on commençait les examens ?

Le mois de mai arrivant, et comme je te l’avais dit, j’ai décidé de prendre rendez-vous chez mon gynéco. J’ai la chance d’avoir un rendez-vous la semaine suivante. Au cours de cet examen, le gynéco est persuadé que le blocage est psychologique, il ne voit rien d’anormal. Pour me faire plaisir, il me prescrit quand même une écho pelvienne et me dit de revenir en septembre pour commencer d’autres examens s’il n’y a toujours rien. J’en parle à une amie qui travaille dans le milieu qui me dit que clairement, cette écho ne servira à rien et que même si elle ne s’inquiète pas pour nous, elle me fournira une prescription pour des examens sanguins à sa prochaine visite. Vu son discours, je décide de ne pas prendre rendez-vous tout de suite pour l’écho et d’utiliser ce cycle pour oublier un peu les essais : pas de prise de température, pas de tests d’ovulation, rien… En plus, ça tombe bien, on décide de faire des travaux dans la maison donc rien de mieux pour penser à autre chose.

Penser à autre chose ?

Pour penser à autre chose, je pense à autre chose : je suis dans un stress énorme avec ces travaux qui ne se passent pas comme on le souhaiterait, je deviens même invivable. La période d’ovulation arrive, même si je ne veux pas y penser, j’y pense un peu… Je compte, mais pour moi, on loupe la fenêtre… En plus, vu le stress qui me ronge ce mois-ci, ce n’est clairement pas pour cette fois-ci.

Les jours passent, j’oublie tout, les travaux se terminent, le calme revient. La fin du cycle approche mais je n’y pense pas. Je m’éloigne des forums, blogs, etc. : un bon bol d’air !

Monsieur Bob part en weekend avec ses amis, je passe du bon temps avec mes copines et récupère en même temps la prescription pour les examens sanguins. Vu la complexité du truc, j’attendrai juillet pour les faire, histoire d’avoir plus de temps.

Monsieur Bob rentre de son weekend, je suis contente de le retrouver et le boulot reprend. J’ai 2 jours de retard mais rien d’étonnant, mes cycles ont tendance à durer un peu plus de 30 jours ces derniers temps.

Et si je testais quand même ?

Nous sommes mardi, je rentre du boulot. Sur la route, je me rappelle qu’il me reste 2 tests de grossesse bandelettes en stock. Afin d’être fixée sur le fait que je ne sois pas enceinte et arrêter de guetter l’arrivée de mes règles, je décide de le faire en rentrant. (Tu vois là l’optimisme en moi ?)

Quelle idée j’ai eu d’aller aux toilettes juste avant de quitter l’établissement ! Je dois me forcer pour réussir à mettre 2 millimètres d’urine dans un gobelet, en penchant un peu, ça devrait quand même le faire pour le test. Je fais la manip et retourne à ma vie pendant 3 minutes. Au moment de ramasser le test pour le jeter (l’habitude sûrement…), je me rends compte que ce n’est pas comme d’habitude. Il faut que je relise la notice pour comprendre que la deuxième barre est bien sensée m’apprendre que je suis enceinte. Je suis sonnée, j’ai du mal à y croire, je suis à la fois, excitée, terrifiée et persuadée qu’il y a une erreur ou un souci avec le test.

L’annonce à Monsieur Bob

Monsieur Bob finit par rentrer, adieu l’annonce romantique ou préparée. Avant même qu’il n’enlève son manteau, je lui montre le test, lui annonce que je suis peut-être enceinte et que finalement non, il y a sûrement une erreur : vue la quantité d’urine, j’ai du trop mouiller la bandelette. Bref, on ne s’emballe pas, je refais le stock de pipi et retesterai avant de nous coucher pour confirmer ou non. Tu l’auras compris, je l’ai complètement assommé, il est heureux mais n’ose pas y croire vue ma mise en garde.

Second test : la barre est bien là, un peu plus claire mais on ne peut pas la louper. Je me surprends à espérer et être heureuse. Serait-ce enfin notre tour ?

Pour être sûre, je décide d’aller acheter dès le lendemain un test digital datant la grossesse (impossible de se tromper) et afin d’avoir toutes les conditions réunies, je décide d’attendre le lendemain matin pour tester à nouveau. Jeudi matin, je fais ce fameux test miracle et très vite s’affiche « enceinte, 3 semaines et + ». Bon, le « 3 semaines et + » me parait énorme mais après 3 tests, pas de doute, je suis enceinte, nous sommes heureux !

20150528_073503

Rendez-vous est pris le soir même avec mon médecin afin de confirmer tout ça par une prise de sang et qu’il me donne des pistes pour la suite.

Le lendemain, le labo confirme ma grossesse. Monsieur Bob et moi sommes à ce moment là les 2 personnes les plus heureuses du monde : après 15 mois d’essais, nous deviendrons parents en février 2016.

Pourquoi cet article alors que cela s’est passé il y a 2 ans (quoi ? déjà ???) ? Tout simplement pour que celles qui me liront et qui attendent déjà depuis un moment puissent garder espoir. C’est tellement magique quand ça nous arrive, et ça, je pense, quel que soit la parcours pour y parvenir !

Aujourd’hui, j’ai totalement digéré ces 15 mois d’essais qui je pense nous ont fait mûrir et aidé à grandir. Ça nous a rappelé que tout ne vient pas quand on le souhaite. Il faut parfois savoir être patient. Bien sûr, je ne vais pas te mentir, j’espère au fond de moi que lorsque nous lancerons les essais pour le petit deuxième cela ne mettra pas autant de temps…

Publicités

17 réflexions sur “La découverte de ma grossesse

  1. Au final, je sais pas si c’était psychologique ou pas mais on a effectivement l’impression en te lisant que ça a marché au moment où tu as arrêter de trop gamberger et de laisser de la place à autre chose. J’espère en tout cas que c’était le cas, pour que ça marche mieux quand vous voudrez vous y remettre!

    J'aime

    • J’espère aussi que c’était le cas! Ma sage femme libérale m’a tenu ce discours là également! J’espère que toutes ces personnes ont eu raison! On le saura dans un futur plus ou moins proche 😉

      J'aime

  2. Je me rappelle comment ton article sur DMT m’avait touché, on sentait vraiment votre impatience et je me réjouis d’en connaître l’heureuse suite ! 🙂
    C’est toujours des périodes pas drôles mais le jeu en vaut la chandelle ! Je mise sur 2 mois pour la prochaine fois 😉

    J'aime

    • Oh ça me fait plaisir de savoir que tu m’as lu sur DMT 🙂
      En effet, ce n’était pas une période drôle mais ça en valait tellement la peine!
      J’espère que tes prédictions seront bonnes! On se tient au courant quand on s’y remet 😉

      J'aime

  3. J’adore ! C’est vrai que 15 mois c’est long quand même. Moi, je suis tomé enceinte le seul mois ou je ne voulais pas (accouchement en fin d’année) comme par hasard. Mais bon, j’ai pas attendu bien longtemps (4mois) et je n’en faisais pas du tout une finette. Mais je pense qu’au delà de 6 mois ça m’aurais d’avantage travaillée 🙂

    J'aime

  4. Comme toi je suis tombée enceinte le mois où j’étais sûre que ça serait complètement foiré et pourtant !
    J’avais suivi aussi tes articles sur dmt et je suis contente de lire qu’il y a eu un très beau dénouement. J’ai hâte de te lire de nouveau.

    J'aime

    • Ça me touche de voir que vous soyez plusieurs à m’avoir lue sur DMT 🙂
      Quand je vois le nombre de personnes qui tombent enceintes alors qu’elles ne s’y attendaient pas, je me dis que la psychologie doit vraiment avoir une part importante là dedans!

      Aimé par 1 personne

  5. Pingback: Le récit de mon accouchement #1 | Madame Bobette

  6. un bien bel article qui donnera certainement pleins d’espoir à ces hommes et femmes qui veulent devenir Parents.
    Et tu as même réussi à capter mon attention malgré mon manque de temps lol
    Au plaisir de te lire prochainement.
    Lftrouck

    Aimé par 1 personne

    • Merci de m’avoir accordé quelques minutes 🙂
      C’est bien le but de mon article! Même si au final je ne suis pas à plaindre, on peut vite s’inquiéter quand les mois passent et que rien n’arrive! Si mon article peut en rassurer certains, le but sera alors atteint 🙂

      Aimé par 1 personne

  7. Pingback: Vis ma vie de maman # TAG | Madame Bobette

  8. Pingback: La question du deuxième  | Madame Bobette

  9. Pingback: Maman et émétophobe | Madame Bobette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s